Circuit au vietnam : circuit vietnam sur mesure avec une agence de voyage locale,spécialiste des circuits au vietnam

Baie d’Halong terrestre

circuit au Vietnam

Les bras du delta du fleuve Rouge, le Song Thai Binh et le Song Day, ont accueeilli la naissance du premier état indépendant du joug chinois, le Dai Co Viet. Sa capitale, Hoa Lu, s’inscrivait dans le cadre étonnant de collines et de pitons karstiques, où appataît et disparaît une rivière, bien loin du bel ordonnancement des futures villes royals de Hanoi ou de Hué. Il y eut là des palais lambrissés d’or et couverts de tuiles d’argent. Il n’en reste rien. Tout fut déménagé en grande pompe à Thang Long, la future Hanoi, à la tête du delta. Mais pour qui est sensible à l’histoire, à la quête obstinée d’indépendance des Viet et à la fantaisie de ces paysages, cette région, rebaptisée< baie de Halong terrestre> converve un charme indiscutable. Autour de Ninh Binh, son épicentre aujourd’hui, vous pouvez faire des escapades dans le berceau des grandes dynasties nationales près de Nam Dinh, dans la Rome vietnamienne sur la route de Phat Diem, ou à la découverte des sites de Tam Coc et de Cuc Phuong.

Bon à savoir – comme la fameuse baie de Ha Long, c’est en bateau que l’on visite Tam Coc. La promenade s’organise à l’embarcadère de Van Lam. Comptez 3h de navigation AR.

Curieusement baptisé d’un nom chinois, le site de Tam Coc( Trois Grottes) marie pitons, cavernes et caprices d’une rivière. La rivière Ngo Dong y déroule ses méandres sur 3km, autour des pains de sucre et au fil des avens.

On peut également jouir en toute quiétude de ce paysage étrange et fantastique en randonnant à travers la campagne. Quelques temples y ont été bâtis beaux prétextes à la promenade. Le dinh Cac, la maison communale du village de Van Lam, près de l’embarcadère, donne le ton avec son imposante charpente sculptée de dragons. Les chemins de Tam Coc, qui empruntent les levées de terre entre les rizières, sont un enchantement avec leurs maisonnettes chaulées, enfouies parfois sous une anfractuosité, et les chèvres gambadant sur les abrupts calcaires.

A environ 700m, par l’unique chemin qui file vers le nord-ouest de Van Lam, on parvient au den Tran Vi dont la porte est gardée par deux chevaux en pierre. Partiellement reconstruit, il dresse sa tour de la Cloche en bois dans le cadre splendide d’un cirque de karsts. A l’intérieur, deux grues, perchées sur des tortues, veillent la tablette de Tran Vi, ancêtre du roi Tran Thai Ton, dont la statue siège, en compagnie de celles de son fils et de son épouse, dans la petite salle à l’arrière.

A 3km à l’est de Van Lam, Bich Dong (entrée payante), la <Grotte de Jade>, est un temple mi-construit, mi-creusé, dédié à une grande triade bouddhique. En poursuivant vers de sud, vous parvenezà Thanh Hoa (à 57km de Ninh Binh), qui s’étend dans la dernière grande plaine du Bac Bo. Passé Vinh (à 138km), la carte du Vietnam s’étrangle tandis que le massif du Hoanh Son rencontre la mer.

Village de broderie de Van Lam

Situé a côté de Tamcoc, ce village est très connu pour ses broderies. Selon les villageois, la broderie existe depuis 13eme siècle. Madame Tran Thi Dung – mère du premier roi de la dynastie Tran l’a enseigné aux habitants de ce village. Aujourd’hui, ce village devient un centre de fabrication de broderie du nord du Vietnam. Ici, On y regarde les artisans surtout les femmes, avec des mains lestes et souples, des yeux perçants faire fleurir les tissus en brodant minutieusement les peintures, confectionner des serviettes, des nappes, des rideaux, draps, mouchoirs, tableaux… On peut revoir leurs travaux sur le mur du salon ou la table de la cuisine dans les habitations vietnamienne.

Village de la sculpture sur marbre

C’est dans ce village que 500 statues d’arrhats en pierre de la pagode de Baidinh ont été sculptées. On y trouve les artisans locaux doués de la force et de l’habileté qui travaillent laborieusement pour transformer de grands blocs de marbre brut en de grandes œuvres d’art. Celles-ci sont très diverses et vont de la statue jusqu’aux consoles de lit en passant par les oiseaux, tables, stèles, tables de culte (placée devant l’autel), trônes…

Village de vannerie de souchet

C’est ici que l’on peut rencontrer les femmes locales, les personnes âgées dans les familles de plusieurs générations, qui du matin jusqu’au soir, prennent dans leurs mains des joncs pour faire des nattes, des pots, des boites… ces produits se retrouvent souvent dans les magasins et les supermarchés occidentaux.

La pagode de Baidinh

la plus grande pagode du Vietnam, on y trouve 500 statues d’arrhats en pierre et une imposante statue de bouddha en bronze d’un poids de 100 tonnes. Avec cette pagode, Ninh Binh devient aujourd’hui un des plus importants centres du bouddhisme du pays et de la région sud est asiatique.

La cathédrale de Phat Diem

Située dans le district littoral de Kim Son où vit une grande communauté catholique de plus 100 000 personnes, cette cathédrale en pierre est unique au monde par son architecture qui est un mélange d’une pagode et d’une église. Elle a été construite par un prêtre vietnamien et ses ouailles locaux. A l’époque de la colonisation française, la cathédrale était un haut lieu du catholicisme dans le Nord. Aujourd’hui, cette région est connue non seulement pour ses nombreuses églises mais aussi pour sa culture de jonc et la vannerie de natte et de souchet.

Le Parc national de Cuc Phuong

Le parc national de Cuc Phuong se trouve à 70 Km de la mer et occupe une surface de 25 Km de long sur 11 Km de large, à cheval sur les provinces de Ninh Binh, Hoa Binh et Thanh Hoa. Ce musée naturel est un système écologique de montagnes calcaires recouvertes de forêts tropicales où il existe des espèces rares et précieuses de la faune et de la flore typiques des régions tropicales. On y trouve aussi de nombreuses grottes contenant encore des outils de l’homme préhistorique.

L’ancienne capitale de Hoa Lu

Située à 5 km de la ville de Ninh Binh, Hoa Lu est une petite vallée entourée de chaînes de montagnes calcaires surélevées. Dotées de cette topologie stratégique, il a été choisi capital du Vietnam dans le 10e siècle par les deux dynasties de Dinh et Le.
Aujourd’hui, Hoa Lu est l’endroit ou se trouve des plus importants sites touristiques de Ninh Binh. De larges régions karstiques submergées – dont Tam Coc et Thung Nang le fait la baie d’Halong terrestre du Vietnam. Des promenades en barque deviennent depuis longtemps incontournable pour les touristes. Visite de Hoa Lu, nous pouvons profiter d’une visite à pied des 2 temples dédiés aux 2 familles royales du Vietnam du temps et profiter de la campagne verdoyante avec une beauté sublime.
Hoa Lu abrite aussi d’innombrable sites historiques et religieux dont les anciens temples de Ding et Le, la pagode Bich Dong. C’est dans cette région, plusieurs villages de métiers traditionnels âgés de cent ans restent encore vivant dont la broderie, la sculpture sur marbre.

Les temples de Dinh et Le

Situés dans le district de Hoa Lu – ancien capital du Vietnam durant 41 ans sous les dynasties Dinh et Le (entre 968 et 980 ), ces deux temples à l’architecture traditionnelle sont dédiés aux roi Dinh Tien Hoang et Le Dai Hanh qui ont unifié le pays puis dirigé tout son peuple pour repousser triomphalement les agresseurs chinois. De cette période, il existe encore deux beaux sanctuaires: les tombeaux de l’Empereur Dinh et de l’Empereur Le.

Tam Coc

Située dans le district de Hoa Lu, à 7km au sud-ouest de la ville de Ninhbinh, à proximité du village de broderie Van Lam, Tam Coc ou trois grottes en français, est composé de rochers calcaires qui émergent de la rivière Ngo Dong. Les trois grottes principales les grottes se nichent sous les monts mais se se courbent au dessus de la rivière. Toute la région environnante est entourée par de grandes rizières submergées et une végétation tropicale luxuriante. Tamcoc est surnommé la « baie de Ha Long terrestre » surtout par les touristes français en raison de la similitude de ses paysages montagneux à ceux de la huitième merveille du monde. Un seul moyen pour y accéder est de prendre une barque à deux rames souvent conduite par les femmes locales. Seul le bruit des rames rompt le silence de cet endroit mystique et paisible. Sérénité et beauté sont telles que personne ne peut rester indifférent à ce lieu. Il est préférable d’effectuer la ballade de Tamcoc en barque, tôt le matin ou en fin de journée. Vous profiterez d’une luminosité douce pour assister au spectacle de la nature et vous ne serez pas déranger par le flot des autres touristes qui est présent tout au long de la journée.

Kenh Ga

Puis en route vers Nho Quan où nous faisons une croisière en bateau vers le village Kenh Ga.C’est un village flottant à 300 catholiques qui vivent isolement de la pisciculture, se déplaçant en sampans ou en bateaux de ciment! loin de la vie moderne, au milieu des paysages pittoresques. le village flottant de Kenh Ga situé au milieu d’une vaste région inondée durant toute l’année.

Vân Long

A 17km au Nord-Ouest de Ninh Binh, cette région qui se dote des rochers calcaires émergeant des rivières, ressemble bien à Tamcoc. C’est pour cela, elle se dit aussi baie d’Halong terrestre de Ninh Binh. Pourtant, différent de Tamcoc, Van Long est la réserve naturelle immergée la plus importante de la grande plaine du Nord du Vietnam. C’est dans cette région ou vivent 457 espèces de plantes supérieures dont 8 espèces figurent au Livre Rouge du Viet Nam. La balade en barque à deux rames est la meilleure façon pour découvrir ce trésor naturel.

La pagode Bich Dong

Située non loin de Tam coc, après une courte balade en vélo, la pagode se compose d’un complexe des pagodes construites dans les falaises de montagne calcaire du 15ième siècle, ce qui ajoute un côté mystique au paysage. Elle est l’un des sites les plus connus de Ninh Binh. Pagodes, grottes et montagnes se fondent harmonieusement au milieu de grands arbres séculaires, ce qui confère à Bich Dông sa grande originalité : une ambiance faite de dignité et de mystère.

Hangmua

Il est indispensable d’admirer la beauté panoramique de la « Baie de Halong terrestre». Pour cela il faut absolument monter les 486 marches de pierre au sommet de la montagne en forme de cloche qui se situe non loin de Tamcoc. Un panorama fantastique vous attend, d’un côté, la petite rivière zigzague de Tam Coc et ses nombreuses barques, et de l’autre côté, une plaine cultivée, dans laquelle s’érigent ici et là des pains de sucre. En descendant, on passe par Hangmua – la grotte de la danse qui se trouve sous le mont.