Circuit au vietnam : circuit vietnam sur mesure avec une agence de voyage locale,spécialiste des circuits au vietnam

Delta du Mékong

delta du Mékong

Sur mon chemin, si je trouve des canards, jm m’en empare ; une personne charmante, je me marie avec elle ; une pagode, je me fais moine. Ainsi s’écoule la vie dans le delta du Mékong, au rythme du travail des champs et du va-et-vient incessant des paysans, à pied, à vélo, à dos de buffle, en bus et surtout… en bateau. Car le delta est bien cet étonnant pays de terre et d’eau, un pays où la femme a pour symbole l’arec, cet élégant échassier qui passe son temps les pieds dans les rizières en quête de nourriture pour des petits. Venant du Cambodge, le Mékong pénètre au Vietnam par deux bras, le Tien Giang (fleuve Antérieur) et la Hau Giang (bassac), qui se jettent dans la mer de Chine méridionale oar neuf embouchures, les fameux Cuu Long (Neuf Dragons) de la mythologie. A perte de vue s’étend un sublime parterre de rizières sillonnées de milliers de canaux drainant une eau bienfaitrice, pourvoyeuse de limon et de poissons, mais anssi source d’inondations catastrophiques. Cette campagne verdoyante entretient depuis toujours une relation harmonieuse avec un maillage serré de villes qui concentrent les activités religieuses et commerçantes. Partir à la rencontre du Mékong, c’est errer en barque au fil des arroyos (canaux) ou vagabonder dans un verger, mais aussi se perdre dans un marché coloré et entrer dans l’un de ces innombrables temples, pagodes et églises, où se dévoile le mysticisme de ses habitans.

Quand visiter delta

Durant la saison des pluies, de mai à octobre, il arrive que la navigation devienne difficile, en particulier lors des crues de septembre, parfois catastrophiques. Les averses torrentielles sont quasi quotidiennes, mais le reste du temps la luminosité est propice aux séances de photos et la température plus douce (26oC en moyenne). La saison sèche dure de novembre à avril. La température moyenne s’élève alors à 28 oC, avec des pics à 38 oC en février et mars. Les mois de novembre et décembre constituent ainsi la période idéale pour profiter d’une météo clémente mais aussi pour découvrir les parcs ornithologiques. Attention, dans la plupart des villes, les hôtels affichent complet lors du Tet et des fêtes locales.

Arriver/ Partir

L’état des routes est globalement satisfaisant dans le delta et, à de rares exceptions près (notamment entre Chau Doc et Ha Tien), les liaisons entre les grandes villes sont bien entretenues. Plusieurs ponts construits ces dernières années (à Vinh Long en 2000, à My Tho en 2008, à Can Tho en 2011) facilitent la circulation dans le delta par voie terrestre et contribuent encore à désengorger la région. En tant que voyageur, vous serez certainement tenté d’emprunter les voies navigables, parfois plus rapides, qui offrent toujours de somptueux paysages. Vital pour l’économie et la circulation des hommes du delta, le système de bacs est d’une efficacité impressionnante. Néanmoins, en haute saison, l’attente est parfois longue avant d’embarquer. Sachez que les bus express bénéficient d’une priorité.

En bus et minibus

Tout le delta est bien desservi par un réseau de bus locaux ou privés. L’état des routes s’étant considérablement amélioré, vous pouvez tabler sur une moyenne de 60km/h.

Le terminal Mien Tay (à 10km à l’ouest de Ho Chi Minh- Ville) dessert tout le delta. Choisissez de préférence la compagnie Mailinh, généralement plus fiable que ses concurrentes. A Ho Chi Minh, elle se trouve au 400A Le Hong Phong ou 201 Pham Ngu Lao. Ses mini-bus privés offrent davantage de confort que les bus locaux (comme la climatisation) et ne sont pas beaucoup plus chers. Comptez entre 100.000 VND pour gagner Can Tho.

En bateau

Certaines agences de Ho Chi Minh-ville organisent des croisières de plusieurs jours sur des sampans spécialement équipés.

En voiture

Le meilleur moyen de visiter le delta, si votre budget vous le permet ou si vous êtes plusieurs, est de louer une voiture avec chauffeur. Comptez au moins 100$/j.

Transports

La taille des villes du delta étant assez réduite, la marche reste le meilleur moyen pour les découvrir. Sinon, vous aurez toujours le choix entre le cyclopousse (xich lo dap), la moto-taxi (xe om), voire le vélo-taxi (xe da tho), et même la carriole tractée par une moto (xe om ou xe loi), comme à Chau Doc. On trouve plus rarement des taxis (xe tac xi), par exemple à Can Tho.